Gouvernement du Québec

Nos infrastructures, c'est 100 000 emplois
Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Route 185 – Réaménagement de la route en autoroute

Emplacement du projet

Retombées

Le réaménagement de la route 185 en autoroute permettra d'accroître la sécurité des usagers de la route, d'assurer une meilleure fluidité de la circulation et de sécuriser la circulation locale et de transit, dont le nombre de véhicules lourds représente jusqu’à 30 % de la circulation totale de ce lien transcanadien.

Retour aux grands projets

En bref

Début du projet : Fin des années 1990

Budget : 1,4 G$
Région : Bas-Saint-Laurent
Secteur : Transport

Description

Le projet de transformation de la route 185 en autoroute 85 à deux chaussées séparées a pour but d’accroître la sécurité des usagers de la route, d’assurer une meilleure fluidité de la circulation, en plus d’établir un corridor de transport fonctionnel pour la principale route de commerce entre les provinces maritimes et le Québec. Cette route transcanadienne assure ce lien de Rivière-du-Loup à la frontière du Nouveau-Brunswick. Le projet, d’une longueur totale de 94 km, est estimé à plus d’un milliard (1 G$) de dollars.

La conversion en autoroute, dont les travaux ont été initiés en 2001, a été scindée en trois phases :

La phase I de 21 km, maintenant complétée comprend quatre tronçons :
Témiscouata-sur-le-Lac, secteur de Notre-Dame-du-Lac (1,8 km)
Dégelis (1,2 km)
Rivière-du-Loup–Saint-Antonin (5,8 km)
Saint-Louis-du-Ha! Ha!–Témiscouata-sur-le-Lac, secteur de Cabano (12,2 km)
Le financement de cette phase a fait l’objet d’une entente entre le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec.

La phase II actuellement en cours depuis 2010, comprend le tronçon de Témiscouata-sur-le-Lac, secteur de Cabano à la frontière du Nouveau-Brunswick (33 km). La mise en service de se tronçon se fera graduellement à partir de l’automne 2013, et ce, jusqu’à l’automne 2015.
Le financement de cette phase fait l’objet d’une entente entre le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec.

La phase III concerne le dernier tronçon à être réalisé, soit de Saint-Antonin à Saint-Louis-du-Ha! Ha! (40 km). Le décret gouvernemental a été émis en avril 2011. Ce tronçon est soumis à la Politique-cadre sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure publique.
 

Renseignements supplémentaires


Politique de confidentialité
Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2010